Forum RPG et de discussion sur Final Fantasy, Kingdom Hearts et d'autres jeux RPG
 
AccueilPartenairesFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Squall Leonheart]Vagrant Story

Aller en bas 
AuteurMessage
Squall Leonheart

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 30/11/2008
Age : 32
Localisation : BGU

MessageSujet: [Squall Leonheart]Vagrant Story   Mar 21 Avr - 13:17

Vagrant Story...
Un Action-RPG signé Squaresoft, sorti en 2000, le dernier chef-d'oeuvre de la PS One.

Ashley Riot, Riskbreaker de la Ligue, est accusé du meurtre du duc Bardora.Cela est arrivé lors de son retour après une disparition d'une semaine.
Pendant toute cette semaine, il était à Lea Mundis, enquêtant sur le séparatiste Sydney Losstarot.Roméo Guildenstern et les Crimson Blades étaient là aussi, Sydney étant accusé de sorcellerie.
Que s'est-il passé là-bas?Pourquoi Ashley est-il accusé?

Voilà donc le départ de Vagrant Story.
Alors, que dire?...Un chef-d'oeuvre.
Des graphismes au top (pour de la PS One, hein Razz), qui soutiennent des persos travaillés et un scénario loin d'être manichéen, où personne n'est tout blanc ou tout noir, à commencer par le héros.De plus, ce sénario est loin d'épargner les institutions telles que l'Eglise...Bref, travaillé, complexe, à fortes connotations politiques et religieuses...
Une réalisation quasi-cinématographique, la possibilité du New Game +...

Bref, un seul reproche:l'absence de voix^^



Ashley Riot



Callo Merlose, équipière de Ashley, bien vite capturée



Le séparatiste fanatique Sydney Losstarot



Romeo Guildenstern, commandant des Crimson Blades



Le duc Bardora, dont le château est attaqué par Sydney, et qui meurt assassiné lors du retour d'Ashley de Lea Mundis



Joshua Bardora, fils du duc

Bref, voilà, je ne peux vous dire qu'une chose:à essayer absolument si on prétend aimer les RPG ^^

Test:

Ashley Riot, Riskbreaker de la Ligue, est accusé du meurtre du duc Bardora.Cela est arrivé lors de son retour après une disparition d'une semaine.
Pendant toute cette semaine, il était à Lea Mundis, enquêtant sur le séparatiste Sydney Losstarot.Roméo Guildenstern et les Crimson Blades étaient là aussi, Sydney étant accusé de sorcellerie.
Que s'est-il passé là-bas?Pourquoi Ashley est-il accusé?

Voilà donc le départ de Vagrant Story.

On commence avec une cinématique en images de synthèse très sympa (et la seule de tout le jeu, je vous préviens) et un prologue de feu, durant une attaque de Sydney sur le manoir Bardora.A paine le temps de se remettre de la mise en scène qu'on doit déjà combattre 2 gardes, puis un dragon, avant de suivre Sydney à LeaMundis.

Hé oui, prologue qui vous permet de découvrir le système de combat.Attention, aucun tuto, aucun didacticiel, il faut potasser le manuel avant d'y aller Very Happy L'idée est donc, avec Cercle, d'ouvrir la Sphère de Combat, qui représente la portée de votre arme équipée;Ensuite, vous choisissez où vous comptez frapper votre adversaire, en tenant compte des dégâts et (surtout) de la probabilité de frapper, et vous validez avec Cercle.Et voilà.

Plus tard dans le jeu, vous pourrez profiter des Chains et des Defenses, qui vous permettront de lancer de grands enchaînements avec un bon timing, ou de légèrement contrer les attaques ennemies.

Vous pourrez également voir assez vite que vos armes et armures se détériorent et sont composées de plusieurs éléments…Vous devrez trouver des forges pour réparer et fabriquer des équipements, ainsi que stocker vos objets inutiles dans l'immédiat (ces coffres de stockage sont aussi disséminés ailleurs dans le jeu, en fait à chaque endroit où vous trouverez un point de sauvegarde).

Ce qui frappe dans Vagrant Story, une fois qu'on s'est sorti des premiers combats, c'est la beauté des décors.L'équipe est venue chercher l'inspiration en France et ça se voit.La magnificence de ces décors, ouvertement sortis de la période médiévale de l'Europe Occidentale, saute aux yeux, et chaque nouveau passage est prétexte à s'émerveiller.La première fois que l'on voit LeaMundis, avant qu'Ashley n'y entre, on voit une ville sur une île, loin de tout, absolument sublime, telle le Mont Saint Michel…



Chaque passage dispose d'une ambiance bien précise et bien rendue, de par les décors, certes, mais aussi par les sublimes musiques de Hitoshi Sakimoto.Entre des mélodies lancinantes et mélancoliques, et de grandes envolées lyriques dans certains passages, vous allez être servis côté grandes mélodies.Oserai-je le dire?Oui, allez, j'ose.Sakimoto a ici réalisé une performance digne de celles de Nobuo Uematsu sur FF VI et IX.

Quant aux thèmes des personnages, ils servent à merveille leur ambivalence.Ashley est-il réellement le soldat loyal et sans reproche que l'on croit?Que veut vraiment Sydney?Que cherche à cacher le duc Bardora en envoyant Roméo Guildenstern et ses Crimson Blades?Toutes ces questions, et bien d'autres, trouveront des réponses durant le périple d'Ashley dans LeaMundis.Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les révélations sont nombreuses et violentes, dévoilant des personnages nuancés au milieu d'une intrigue complexe, mêlant politique et religion, et une bonne dose de fantastique.

Bref, un scénario adulte et mature, très complexe, des personnages travaillés…On peut reprocher à Callo Merlose de ne pas l'être autant que les autres, mais elle a là, dès le moment de sa capture, un rôle de spectatrice dans les plans de Sydney.C'est elle qui voit Sydney et Hardin mettre leur plan à exécution, et c'est elle qui a des visions du fils du duc.Comment et pourquoi?Ca, vous le saurez en avançant.

Le tout est soutenu par des graphismes magnifiques qui ont poussé la PS One au maximum de ses capacités?Certes, ça reste crénelé, mais c'était donc de la PS One…Et il n'empêche que c'est nettement plus détaillé que quasiment tous les autres jeux de la console.Et le système de phylactères, à la façon d'une bande dessinée, rend les phases de dialogue très sympathiques, permettant en plus de faire parler plusieurs personnages en même temps, sans avoir à afficher leurs noms.





Ne vous inquiétez pas, le jeu est en français chez nous.Bref, un excellent RPG.

Graphismes 4/5

Rien à redire, c'est sublime d'un bout à l'autre.Détaillé, fin…Juste très crénelé, mais on y fait plus attention très vite.

Scénario 5/5

Gentil?Si vous me trouvez un jeu capable de faire mieux dans l'intrigue politico-religieuse mature, j'attends que vous m'indiquiez le titre ^^ Vagrant Story est un modèle de scénario habile et bien mené.

Gameplay 4/5

C'est fluide, très jouable, mais le système de combat est peu accessible aux débutants et pourrait en rebuter plus d'un…Dommage pour eux.

Son 4/5

La bande son de Hitoshi Sakimoto est plus que phénoménale, digne des travaux de Nobuo Uematsu, et soutient magnifiquement le scénario et les personnages.

Durée de vie 4/5

Long, beau, varié, difficile, New Game + pour le 100%…Vagrant Story vous occupera très longtemps, si tant est que vous teniez à percer tous les secrets de LeaMundis.

Intérêt final 19/20

Vagrant Story est un chef-d'oeuvre absolu, une date dans l'histoire des jeux vidéos et du RPG.L'apogée de Yasumi Matsuno, Akihiko Yoshida, et Hitoshi Sakimoto.A faire absolument pour tout amateur de RPG.Il ne rate le 20/20 qu'à cause de son système de combat difficilement maîtrisable et peu accessible au début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://puissancerpg.forumotion.com/index.htm
 
[Squall Leonheart]Vagrant Story
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts Radiant :: Dossiers :: Dossiers Jeux Vidéos-
Sauter vers: